Vous êtes ici : Accueil > Les liens d’économie

César & Félix

Les différentes espèces d’animaux de compagnie requièrent des traitements distincts selon leurs races, leurs âges et leurs attitudes face aux maladies. Même si la base de prise en charge est la même, il existe des races auxquelles des assurances spécialisées sont recommandées.

Les tarifs selon les races

Il est possible que les prix des assurances ne dépendent pas de la taille des animaux, mais de leurs pathologies, de leurs caractéristiques ainsi que de leur état de santé selon le site César & Félix. Certaines pathologies, par exemple, ne sont visibles que chez quelques races alors que leurs traitements entraînent des frais de vétérinaires et frais médicaux coûteux. Bien que deux chiens aient le même âge, dans le cas d'un yorkshire et un bouledogue français, ils ne bénéficieront pas des mêmes tarifs chez l’assureur, par exemple. Le bouledogue est plus enclin aux maladies cardio-vasculaires et aura besoin de soins plus fréquents chez le vétérinaire.

Les autres facteurs qui modifient le tarif

L’âge de l’animal aura une incidence importante sur le prix de l’assurance. Il est connu que les maladies chez les animaux de compagnie sont plus risquées et plus importantes après 5 ans. Certaines compagnies ajoutent des surprimes pour les propriétaires des animaux de cet âge et refusent la souscription si l’animal est âgé de 7 ans et plus. Le lieu de résidence du chien est également pris en compte dans l'établissement du tarif. Un chien qui habite une niche dans un jardin à la campagne sera plus exposé aux risques qu’un chien d’appartement en centre ville.

Visiter le site César & Félix

Haut de page